PETITE HISTOIRE DU LYCEE DE BAIMBRIDGE.

.


En 1869, l’habitation Baimbridge était une habitation cannière qui donnait 250.000 tonnes de cannes et qui alimentait l’usine Darboussier. Le site du premier lycée a été construit sur une parcelle de cette habitation, parcelle appartenant à Olympe Caruel, épouse Daney de Marcillac, d’une famille de négociants de Saint Pierre en Martinique. En 1963, Olympe Caruel a été expropriée par l’État pour une somme modique. Elle a demandé en compensation que l’on garde au site le nom de Baimbridge.


Une fois devenu domaine de l’État, le terrain a d’abord été attribué aux services de l’Agriculture qui projetaient d’y construire l’École d’Agriculture de la Guadeloupe, extension naturelle du Jardin d’Essai situé en face. Finalement, l’École d’Agriculture sera implantée à Destrellan.

Ensuite, ce sont les services de l’Urbanisme qui ont voulu y installer des logements, mais c’est finalement l’Éducation Nationale qui l’a obtenu pour installer un vaste établissement destiné à désengorger le Lycée Carnot de Pointe-à-Pitre.

En janvier 1965, la première tranche de la Cité Scolaire, réservée au Lycée Technique a été livrée, mais l’urgence était telle que le Lycée Classique s’est vu attribuer une partie des locaux à titre provisoire. En 1968, a eu lieu la grande rentrée du Lycée Classique et Moderne enfin totalement achevé, avec comme proviseur, M. Sarlat, et comme censeur, M. Péricarpin. Prévu au départ pour 1.600 élèves dont 350 internes, cet effectif n’a jamais été respecté, allant jusqu’à 3.400 élèves au milieu des années 80, avec en particulier pas moins de 39 classes de terminales. D’ailleurs, le lycée de Baimbridge est resté pendant longtemps le plus gros lycée de France.

Durant plus de cinquante années, le lycée de Baimbridge a formé de multiples générations d'intellectuels et a longtemps abrité le cœur de la conscientisation estudiantine de Guadeloupe. Le lycée a aussi accompagné et révélé les mutations sociales profondes de l'île, aidant les élèves, à chaque fois, à passer le cap de ces changements.

Les bâtiments, debout depuis plus de 50 ans, ne répondaient plus aux normes parasismiques en vigueur, en plus d'afficher des marques réelles de vétusté. En conséquence, en 2015, des travaux de rénovation et reconstruction de la cité scolaire de Baimbridge, s'inscrivant dans le cadre du plan séisme, initiés par le Conseil Régional, ont été lancés, avec une programmation de 7 ans de travaux, pour un montant de 170 millions d'euros. Le 24 février 2015, le recteur de l’Académie de la Guadeloupe de l’époque, Camille Galap, a officiellement lancé les travaux de rénovation et de reconstruction de la Cité Scolaire de Baimbridge, en présence de personnalités politiques, d’anciens proviseurs, du personnel enseignant et des représentants des élèves et des parents du lycée.

Le 9 février 2021, une cérémonie d'hommages et d’adieux a eu lieu dans la cour d'honneur du lycée de Baimbridge. Les personnels et élèves se sont réunis autour de panneaux exposant l'histoire de cette cité scolaire mythique, berceau politique de plusieurs générations de Guadeloupéens, mais aussi son avenir, représenté par ces nouvelles barres colorées qui allaient prendre la relève des bâtiments blancs et bleus perchés sur le morne.

Le 23 février 2020, après cinq ans de travaux, les élèves de pré-bac ainsi que les post-bac ont pu prendre place dans les nouveaux bâtiments du lycée général et technologique. Au total, sept bâtiments ont été livrés, le huitième devant l'être au mois de mai 2021. Qu’il s’agisse de l’internat, du bâtiment administratif, des bâtiment d’examens, ou des classes préparatoires aux grandes écoles, les élèves peuvent désormais évoluer dans des locaux à l’architecture moderne et colorée et surtout aux normes parasismiques.

Aujourd’hui, le lycée de Baimbridge accueille environ 1.700 élèves. L’idée est d’en accueillir plus encore. Mais aussi, de se tourner vers l’international avec l’accueil d’élèves de lycées français de la Caraïbe et d’ailleurs. Une façon d’ouvrir un nouveau chapitre prometteur de l’histoire de ce lycée emblématique de Guadeloupe.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square

© 2021 Africana TV CARAIBES .