GUADELOUPE ET MARTINIQUE: QUATRE CENTRES HOSPITALIERS VONT BENEFICIER DU PLAN DE RELANCE "SEISME "



Quatre établissements hospitaliers de Guadeloupe et de Martinique vont bénéficier des 50 millions d'euros du plan "France Relance" pour des travaux de confortement ou de mise aux normes parasismiques et paracycloniques, ont annoncé le 21 avril dans un communiqué commun les ministères de la transition écologique, de la santé, de l'économie, de l'intérieur et des Outre-mer.


Au total, 32 bâtiments stratégiques en termes de gestion de risque et de sécurité des personnes, dont 4 centres hospitaliers, bénéficieront de travaux de confortement ou de mise aux normes parasismiques et/ou paracycloniques, ont annoncé les cinq ministères dans un communiqué commun.


Le communiqué liste les opérations retenues pour pouvoir bénéficier des 50 millions d’euros de financement du plan pour accélérer la mise en œuvre du plan "Séisme Antilles" en Guadeloupe et en Martinique. Ils ont vocation à s’inscrire dans le troisième plan "Séisme Antilles" en cours de finalisation.


Ainsi, le centre hospitalier de Basse-Terre, en Guadeloupe, sera mis aux normes parasismiques pour un financement de 13,7 millions d'euros.


Les centres hospitaliers (CH) de Saint-Esprit, du François et de Rivière-Salée en Martinique seront étendus et reconstruits partiellement pour un financement de 16,3 millions d'euros.


"La rénovation et la mise aux normes des centres hospitaliers des Antilles est au coeur du plan séisme Antilles. Ces travaux sont un gage de la qualité de la prise en charge des patients mais aussi de sécurité face au risque sismique", déclare le ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, dans ce communiqué.


"L’approche se veut pragmatique. Le plan de relance permettra de financer des travaux pour lutter contre les cyclones en plus des séismes sans attendre l’inscription des normes paracycloniques dans la réglementation", souligne dans ce communiqué, la ministre de la transition écologique, Barbara Pompili.


En Guadeloupe, 3 ensembles de bâtiments vont bénéficier du plan:


la préfecture "Palais d’Orléans" de Basse-Terre

le CH de Basse-Terre

la sous-préfecture de Pointe-à-Pitre.


En Martinique, 29 bâtiments ou ensembles de bâtiments vont bénéficier du plan:


3 bâtiments sur le site de la gendarmerie "Redoute" de Fort de France

3 bâtiments de la police nationale

2 bâtiments de la préfecture

un bâtiment de la direction de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (Daaf)

un bâtiment la direction régionale des finances publiques (DRFiP)

le CH du François

6 bâtiments du Lamentin sur le site de la gendarmerie

la sous-préfecture du Marin

l'école "Cédalise"

le CH "M. Despinoy" à Rivière-Salée

le CH de Saint Esprit

le rectorat de Schoelcher

6 bâtiments de La Trinité

l'école "Pelletier" de La Trinité.


source

Posts à l'affiche
Posts Récents