ACCUSEE DE "BLACKFACE" ET RACISME, LA MARQUE ITALIENNE GUCCI RETIRE UN PULL DE LA VENTE


Vivement critiquée sur les réseaux sociaux après la mise en vente d'un col roulé noir taxé d'imiter une "blackface", la maison de luxe italienne a aussitôt réagi.

Après Dolce & Gabbana et Prada, Gucci est la dernière marque de luxe en date à se faire taxer de racisme. Mercredi, une internaute a épinglé la maison italienne pour "blackface", en publiant des photos d'un pull à mi-chemin entre le col roulé et la cagoule.

Impression de lèvres surdimensionnées

Vendu à 890 dollars (soit environ 785 euros), celui-ci peut être porté de façon à couvrir la moitié du visage. Un trou ourlé de rouge, qui se place au niveau de la bouche, donne une impression de lèvres surdimensionnées - un détail fréquemment utilisé dans les caricatures des personnes noires.

Un faux-pas d'autant plus marquant qu'il intervient en plein mois de février, que les Etats-Unis consacrent à la célébration de l'"histoire des Noirs".

"Joyeux mois de l'histoire des Noirs à vous", a écrit la jeune femme sur Twitter avant d'ajouter une photo d'une cagoule vendue seule: "Ils ont un masque assorti, comme ça vous pouvez faire une blackface chic et classique sans galérer avec de la peinture".

Ses messages, partagés des milliers de fois, ont déchaîné la Toile.

Aussitôt retiré de la vente

Face à la vague de critiques, Gucci a aussitôt réagi. Dans un communiqué publié ce jeudi matin très tôt sur les réseaux sociaux, la marque a présenté ses excuses et annoncé avoir retiré le pull de la vente, sur son site tout comme en boutique.

source

#societe

Posts à l'affiche
Posts Récents