RACISME-LA MARQUE PRADA RETIRE PLUSIEURS ARTICLES DE LA VENTE


La marque de luxe italienne, Prada, a été accusée de racisme après avoir exposé dans une vitrine à New York des figurines de personnages noirs.

La marque de luxe Prada a été accusée de racisme après avoir exposé dans une de ses vitrines à New York (États-Unis) des figurines de personnages noirs. Baptisées « Otto », ces petites statuettes controversées aux grosses lèvres rouges, ont été décliné sous la forme de différents articles : porte-clefs, t-shirts, colliers, étuis de téléphone…

« Alors que je revenais à New York après une visite touchante du Smithsonian National Museum of African American History and Culture, qui proposait une exposition sur le 'blackface', je suis passée à côté du magasin Prada de Soho et j’ai été confrontée aux mêmes images racistes et dénigrantes », a expliqué Chinyere Ezie, une avocate américaine, dans un post Facebook. Sa publication est rapidement devenue virale, après avoir été partagée plus de 11 000 fois.

La marque de luxe italienne, Prada, a été accusée de racisme après avoir exposé dans une vitrine à New York des figurines de personnages noirs.

La marque de luxe Prada a été accusée de racisme après avoir exposé dans une de ses vitrines à New York (États-Unis) des figurines de personnages noirs. Baptisées « Otto », ces petites statuettes controversées aux grosses lèvres rouges, ont été décliné sous la forme de différents articles : porte-clefs, t-shirts, colliers, étuis de téléphone…

« Alors que je revenais à New York après une visite touchante du Smithsonian National Museum of African American History and Culture, qui proposait une exposition sur le 'blackface', je suis passée à côté du magasin Prada de Soho et j’ai été confrontée aux mêmes images racistes et dénigrantes », a expliqué Chinyere Ezie, une avocate américaine, dans un post Facebook. Sa publication est rapidement devenue virale, après avoir été partagée plus de 11 000 fois.

Les articles retirés de la vente

Résultat, la marque italienne n’a pas tardé à réagir, vendredi 14 décembre, sur son compte Twitter, indiquant que les produits à l’effigie d' « Otto » seraient retirés de la vente.

« Le groupe Prada a horreur des images racistes », a affirmé l’enseigne. « Les Pradmalia sont des charmes fantastiques composés d’éléments de l’œuvre de Prada. Ce sont des créatures imaginaires qui ne sont pas censées faire référence au monde réel et certainement pas au 'blackface' », a ajouté le groupe.

Et de conclure : « Prada n’a jamais eu l’intention d’offenser qui que ce soit et nous abhorrons toutes les formes de racisme et d’images racistes. Dans cet intérêt, nous retirerons les personnages en question ».

source

#justice #societe

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square

© 2021 Africana TV CARAIBES .