CHRONIQUE - SUZANNE ROUSSl


SUZANNE ROUSSl épouse CESAIRE DESCENDANTE DE REINE-SOPHIE, LA GRAND-MERE DE SOPHIE LUMINA DITE SURPRISE !

22 années après 22 mé 1948, Sophie Lumina dite Surprise fut alors condamnée au bagne à perpétuité en 1871 par conseil de guerre de l'Etat criminel raciste colonialiste esclavagiste français, condamnant à mort de fait sa progéniture qu'elle portait durant l’insurrection ; elle fut condamné par tribunal militaire des français, non pas pour avoir participé à diffusion de souscriptions en soutien à Léopold LUBIN, non point pour avoir lors de la guerre du sud martiniquais de septembre 1870 été accusé de mener des commandos pour incendier des Habitations de colons français, non point encore pour avoir été accusé de faire partie des femmes ayant exécuté l'esclavagiste colon raciste français Codé, mais surtout pour avoir été accusé par ces français de blasphème, lorsqu'elle scandait pour exhorter les combattants martiniquais face à la férocité blanche : "Si bondjé li menm té ni an kay asou latè, mwen té ké brilé'y, pas asiré pa pétèt sé an vyé bétjé !" ; traduit en français : "Le bon dieu aurait une case sur terre que je la brûlerais car dieu n'est sûrement qu'un vieux béké." Lumina Sophie.

Après septembre 1870, la mémoire du criminel raciste Codé fut honorée par Etat français et Eglise, en homme proche de dieu il eu droit à sa croix-Codé, croix blanche à Rivière Pilote. Aussi le quartier de la sainte française Jeanne d’Arc fût fondé au Lamentin. Puis statue à la gloire du criminel spoliateur exterminateur de Kalina (Caraïbes) Desnambuc fût érigée au Fort de la France. «Le jeu européen» prit son essor en Martinique, des écoles furent construites quasiment dans toute les communes ; école française dans la colonie dite laïque et gratuite au côté d’école catholique, bien plus outil d’assimilation que d’éducation enseignant vérité du monde ; outil d’aliénation du colonisé à qui il est inoculé ancêtres gaulois, créolisation, reniement de l’Ethiopie (Afrique), …

Portrait déssiné de Sophie Lumina de Raymond SINAMAL

Une descendante de Reine-Sophie la grand-mère de Lumina, Suzanne ROUSSI épouse Aimé CESAIRE écrit dans les années 1950 «Malaise d’une civilisation», dont nous citons l’extrait qui suit : «Donc le martiniquais est typiquement éthiopien. Dans les profondeurs de sa conscience il est l’homme plante, et s’identifiant à la plante, son désir est de s’abandonner au rythme de la vie. Cette attitude suffit-elle à expliquer son échec dans le monde ? Non, le martiniquais a échoué parce que, méconnaissant sa nature profonde, il essaie de vivre d’une vie qui ne lui est pas propre. Gigantesque phénomène de mensonge collectif, de «pseudo morphose». Et l’état actuel de la civilisation aux Antilles nous livre les conséquences de cette erreur. Refoulement souffrances, stérilité.

Comment, pourquoi, chez ce peuple, hier esclave, cette méprise fatale ?

Par le processus le plus naturel, par le jeu de l’instinct de conservation. Rappelons que, ce que le régime de l’esclavage interdisait au premier chef, c’était l’assimilation du nègre au blanc. Quelques ordonnances ; celle du 30 avril 1764, interdisant l’exercice de la médecine aux nègres et gens de couleur, celle du 9 mai 1765, leur interdisant le métier de clerc de notaire, et la fameuse ordonnance du 9 février 1779 qui interdit formellement aux nègres de porter des vêtements identiques à ceux des blancs, exige respect et soumission pour «tous les blancs en général», etc. Citons encore l’ordonnance du 3 janvier 1788 qui oblige les hommes de couleur libres «à prendre des permis pour travailler ailleurs qu’à la culture». On comprendra dès lors que le but essentiel soit devenue l’assimilation. Et qu’avec une force redoutable s’opère en son esprit la désastreuse confusion : «libération égale assimilation».

Texte de Médju MKBA auteur de "Létyopi atè Matinik" publié en 1999

Merci à Gina Solibo pour ses conseils et son assistance.

#CHRONIQUES

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square

© 2021 Africana TV CARAIBES .