ZAMBIE - ELECTIONS : le président Edgar Lungu réélu dès le premier tour


Le président zambien sortant Edgar Lungu a été réélu dès le premier tour de l'élection présidentielle, avec 50,35 % des suffrages exprimés, selon les résultats provisoires annoncés le 15 août par la Commission électorale.

M. Lungu qui défendait les couleurs du Front patriotique (PF), l’a emporté sur Hakainde Hichilema, le candidat du Parti uni pour le développement national (UPND). Le chef de l’opposition, qui a avait été déjà battu par Edgar Lungu lors de la précédente élection, n’a obtenu que 47,63 % des voix. Sept autres candidats qui ont participé au scrutin ont obtenu des scores inférieurs à 1%.

Hakainde Hichilema compte déjà contester ces résultats devant la justice.

«Nous comptons porter cette affaire devant la justice pour contester les résultats de l'élection car nous avons des preuves de manipulation des chiffres», a indiqué à la presse, Jack Mwiimbu, un cadre de l'UPND.

Ces accusations ont été rejetées par le camp du président réélu. «Ce sont des pleurnichards qui se plaignent à chaque fois qu'il y a une élection. Nous leur avons donné une leçon et c'est la fin de l'UPND», a déclaré le secrétaire général du PF, Davis Chama.

La commission électorale, dont les membres ont été nommés par le chef d’Etat, a de son côté nié tout trucage des résultats. «Cette institution est indépendante et autonome. Elle ne prend d’instructions et d’ordres de personne», a martelé le président de la commission, Essau Chulu.

La mission d’observation électorale de l’Union européenne (UE) a salué, dans son rapport, le «bon déroulement» du scrutin mais elle a critiqué l’utilisation des ressources de l’Etat par le Front patriotique, l’usage abusif du pouvoir de la police pour entraver la campagne de l’opposition et le climat de tension alimenté par les deux principaux partis.

Les observateurs de l’UE ont aussi jugé la couverture de la campagne de l’audiovisuel public «partiale pour avantager le PF, en excluant les autres partis ou en les couvrant uniquement de manière négative ».

Edgar Lungu, 59 ans, avait été élu en janvier 2015, lors d’une élection anticipée convoquée après le décès de Michael Sata, fondateur du Front patriotique.

ecofin

#politique

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square

© 2021 Africana TV CARAIBES .