NIGER - SANTE : Une recette contre la malnutrition


Des milliers d’enfants sévèrement malnutris sont alimentés avec du Plumpy’nut, une pâte riche en vitamines, sels minéraux, protéines et lipides.

La Société de transformation alimentaire (STA) est la seule usine au Niger qui fabrique cette pâte à base d’arachide réputée pour ses qualités nutritives.

La STA a été implantée au Niger par des investisseurs privés français et nigériens.

"Le Plumpy’nut contient des vitamines, des sels minéraux, des protéines, des lipides, etc. Bref, tous les éléments dont l’enfant malnutri a besoin pour retrouver un poids normal et être en bonne santé", explique un responsable de la STA.

Ce produit peut être conservé, selon les responsables, sans chaîne de froid et ne nécessite aucune préparation.

270 000 enfants "sauvés"

Les 270 000 enfants en situation de malnutrition critique recensés en 2015 ont pu être sauvés grâce au Plumpy’nut"

Le directeur général de l’usine, Ismael Barmou, affirme que "les 270 000 enfants en situation de malnutrition critique recensés en 2015 ont pu être sauvés grâce au Plumpy’nut".

"Notre production est vendue à l’Unicef, à Médecins sans frontières, au Programme alimentaire mondial et d’autres organisations intervenant dans la lutte contre la malnutrition", ajoute M. Barmou.

Mamane Zeilani, un agent de Nutriset France, l’une des organisations actives dans la lutte contre la malnutrition au Niger, loue les qualités nutritives du Plumpy’nut.

"Elle est vraiment utile pour les enfants qui risquent de mourir à cause de la malnutrition, les enfants malnutris de manière aiguë et sévère, qui ont perdu énormément de poids", assure-t-il.

La malnutrition "une préoccupation majeure"

Cette année encore, la malnutrition reste "une préoccupation majeure" dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, en proie à des crises alimentaires et humanitaires à répétition.

Image copyright

Les autorités sanitaires nigériennes ont décrété l’état d’"urgence" alimentaire chez les enfants vivant dans quatre régions du pays, Zinder, Diffa, Maradi et Dosso.

Elles affirment que la malnutrition aggrave les maladies infantiles, comme la diarrhée, chez les enfants âgés de zéro à 5 ans.

bbc afrique

#SantéAfrica

Posts à l'affiche
Posts Récents