USA - ASSASSINAT : ALTON STERLING, LE NOUVEL ASSASSINÉ PAR DES POLICIERS BLANCS A BATON ROUGE EN LOU


Depuis mardi 5 juillet le net aux States est en émoi, l’indignation se multiplie et les réseaux de résistance Black lives matter sont au taquet après l’information diffusée du nouveau meurtre négrophobe d’un homme de 37 ans à Bâton Rouge en Louisiane.

Alton Sterling vient nourrir de son sang la très longue liste macabre de meurtres d’afro-descendants par des blancs ou policiers blanc aux Etats-Unis. Son assassinat a été filmé par des passants et les vidéos ont été diffusées immédiatement sur le net.

Les réactions d’indignations ont été instantanées avec différents hashtag #JusticeForAltonSterling #AltonSterling #BlackLivesMatter en top tweet. Sur Facebook plusieurs groupes communautaires « Justice For Alton Sterling » et « R.I.P Alton Sterling » ont été créé dans la foulée.

Alton Sterling était âgé de 37 ans, c’était un père de famille de 5 enfants, vendeur ambulant de CD et DVD. Il a succombé suite à l’acharnement des tirs policiers sur sa personne devant un supermarché de la capitale de l’Etat de la Louisiane.

En effet au moment des faits, Alton Sterling était en prise avec deux policiers, ces derniers ont tiré sur lui à plusieurs reprises. Il a reçu des balles à bout portant dans la poitrine et le dos alors qu'il était étalé sur le bitume de la rue.

La police de Bâton Rouge affirme que les policiers avaient répondu à un appel anonyme d’une personne disant qu’elle avait été menacée par un homme armé arme à la main.

Alton Sterling aurait refusé d’obtempérer à la police qui lui ordonnait de se mettre au sol, il a été alors plaqué au sol par un policier près de sa voiture.

Sur une des vidéos mise en ligne on peut entendre une voix disant « He got a gun ! » puis un policier lui vociférer : «if you fucking move, I swear to God! ».

On y voit clairement Alton Sterling se trouvant au sol, les deux policiers l’ayant maitrisé, un des policiers pratiquement à genou sur lui, c’est là dans cette position qu’ils lui ont tiré dessus à plusieurs reprises. 6 déflations au total !

Rapidement dans la nuit de mardi une manifestation spontanée a eu lieu sur les lieux du crime devant le magasin, elle a selon Télé Sur rassemblée près de 200 personnes dont des dirigeants et des politiciens afro-descendants.

Mike McClanahan, le président Bâton Rouge de la NAACP (Association nationale pour la promotion des gens de couleur), qui était présent a déclaré : « Nous avons vu une vidéo qui est troublante, et horrible, » puis «Nous savons que la justice doit être rendu ».

Parmi la foule il y avait beaucoup de gens qui connaissaient personnellement Alton Sterling.

Selon le révérend Eugène Collins qui lui aussi était présent, Alton Sterling était à lui seul une véritable institution dans le quartier, il dit également "Vous voyez cette vidéo, vous ne devez pas être un expert dans la police ou très instruits de savoir qu’il était mal», et «De la façon dont la vidéo avait l'air, ces gens devraient être en colère."

La foule a aussi scandé les mains en l’air « Ne tirez pas ! » et « Black lives matter ! ».

D’autres rassemblements et manifestations auront lieu dans les jours à venir dans tous les Etats-Unis, un dès ce jeudi 7 juillet 2016 à Austin au Texas à Givens Park appelé par la Austin Justice Coalition et les Black lives matter Austin, un autre le même jour en Floride au Fred Atkins Park à Sarasota ainsi qu’un à Union Square à New York.

Le surlendemain 8 juillet 2016 un rassemblement aura lieu au Soldiers Memorial Park Downtown à St Louis dans l’Etat du Missouri à l’appel des Black lives Matter de St Louis et de Freedom School St Louis, puis un à Austin au Texas à nouveau, cette fois sur le Martin Luther King Boulvard.

Ensuite samedi 9 juillet une nouvelle mobilisation est prévue à Bâton Rouge cette fois ci devant le Police Department, elle est organisée par le collectif Dont Shut Us.

A Salt Lake City dans l’Utah au Safety Building un rassemblement se tiendra pour ce jour-là également et dimanche 10 juillet 2016 à Freeman Lake park dans le Kentucky c’est une veillée qui s’organise.

Il faut dire que suite l’assassinat de Trayvon Martin les mobilisations pour les droits civiques aux States ont repris avec vigueur leur chemin de bataille et depuis l’assassinat de que Michael Brown, cet adolescent noir qui a été abattu par l'agent Darren Wilson le 9 août 2014, à Ferguson dans le Missouri la police est sous le feu des critiques en raison de toute une série de meurtres perpétrés par des policiers blancs sur des personnes afro descendantes non armées.

Pratiquement à chaque sang versé, il y a désormais aux Etats-Unis des manifestations de protestation et des indignations de plus en plus croissantes sous les mots d’ordre « No Peace No Justice » ou « We demand Justice Now » et ce d’autant que l’impunité policière prédomine d’où les récurrents appels à ce que justice soit rendue.

Selon plusieurs militants aux Etats Unis et des organisations de défense des droits humains, les Noirs aux États-Unis sont beaucoup plus susceptibles se faire tirer dessus, d’être arrêtés et emprisonnés par la police que tout autre groupe démographique. Après eux viennent les populations native des Premières Nations dans le même ordre de discriminations.

Emmanuelle Bramban pour Africana Network

#securite

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square

© 2021 Africana TV CARAIBES .