MIGRANTS : Ô Méditerranée ! Combien de cadavres offriras-tu encore à tes joyeux requins ?


Le constat est alarmant. Selon l’organisation internationale pour la migration, plus de 10 000 migrants ont été emportés par les eaux de la mer Méditerranée depuis deux ans et demi. Le charme d’une Europe « paradis » n’a décidément pas faibli aux yeux des Africains, prêts à tenter l’aventure même au péril de leur vie. L’Europe pendant ce temps imagine des stratagèmes pour garder ses migrants bien loin de ses terres. Mais à y voir de prêt, ne sont-ils pas un peu responsable de cette hécatombe en pleine mer Méditerranée ?

L’Europe se ghettoïse et devient de plus en plus hostile aux migrants. L’Union Européenne a d’ailleurs annoncé le jeudi 9 juin 2016 qu’elle allait passer un accord avec les pays africains. L’objectif est d’obliger ces gouvernements à retenir les migrants à l’intérieur de leurs frontières contre une aide financière. Une réplique de l’accord que l’institution européenne avait passé avec le pays de Recep Tayyip Erdogan (Turquie).

Ces financements vont contribuer à accroître le rapatriement des réfugiés et à améliorer les contrôles aux frontières. En réalité, il ne s’agit pas d’aider les pays africains à réduire la pauvreté et lutter contre les inégalités mais plutôt d’imposer un accord à l’Afrique pour garder ses migrants sur ses terres avec quelques menaces à l’appui.

« Ces partenariats stratégiques devraient récompenser les pays prêts à coopérer avec l’UE tout en pénalisant ceux qui s’y refusent » affirme l’UE.

L’Europe est décidément nostalgique de l’époque où l’Afrique restait son pré carré, ou il fallait brandir quelques menaces pour mettre ses dirigeants aux pas. Cependant, cette époque est révolue et cette stratégie est inadéquate et sa mise en œuvre s’annonce difficile.

L’Europe serait-elle disposée à coopérer avec Karthoum alors qu’Omar El Béchir est poursuivi par un mandat d’arrêt international ? Ou même avec l’Erythrée dont le gouvernement est accusé de crimes contre l’Humanité par les Nations Unies. Seront-ils assez audacieux pour tenir ce discours devant Yaya Jammeh, le président gambien qui les a en horreur ?

Par ailleurs, qui sont les vrais responsables du drame migratoire

L’Europe a du sang sur les mains

Les peuples africains ont toujours migré vers l’Europe. Cependant, l’afflux massif de migrants vers les côtes européennes, ces cinq dernières années, est en partie dû à la politique du vieux continent en Afrique. L’immixtion de la France dans le conflit lybien en 2011 a contribué à fragiliser le pays pourtant très prospère sous le régime de Mouammar Kadhafi.

Depuis la mort du guide lybien, le pays vit dans un chaos total, avec un gouvernement au pouvoir vacillant. Les Touaregs du nord mali revenu de l’ancienne colonie italienne avec des armes ont cru légitime de revendiquer l’indépendance de l’Adjawad, leur espace vitale au détriment de l’unité nationale.

L’ingérence des groupes djihadiste comme Ançar Dine et Al-Qaïda au Maghreb islamique dans le conflit, a longtemps fragilisé la région jusqu’à leur départ forcé en 2013. Les terroristes d’Aqmi qui ont fait de la Lybie leur base arrière ont aussi activement contribué à l’instabilité de la région. On se rappelle encore des attentats en Tunisie, de la prise d’otages du complexe gazier d’In Amenas orchestré par le Borgne, Moktar Bel Moktar.

Ces conflits ont donc engendré des réfugiés qui jusqu’aujourd’hui n’ont pas toute l’attention des gouvernements de leur pays. Condamnés à la pauvreté, ils essayent dans un ultime geste de désespoir de traverser la Méditerranée avec l’espoir ferme que de l’autre côté, ils trouveront le gîte, le couvert et la prime d’un avenir meilleur.

L’Europe et surtout la France, feraient mieux d’ouvrir leurs frontières et veillez à qu’aucun autre migrant ne se noie. C’est leur karma

Rufin PATINVOH pour Africana Network

#societe

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square

© 2021 Africana TV CARAIBES .