COSTA RICA - SOCIÉTÉ : Les toilettes pour hommes devront être équipées de tables à langer.


La Cour constitutionnelle du Costa Rica a décidé le 13 mai dernier, sur appel interjeté par un citoyen contre la société Arcos Dorados qui exploite les restaurants McDonald au Costa Rica, d’obliger les établissements publics à munir les toilettes pour hommes de tables permettant de langer un enfant.

L’affaire démarre lorsque le personnel du restaurant, situé face à la Plaza de la Cultura à San Jose, a interdit au plaignant d’utiliser la table à langer disponible uniquement du côté des toilettes pour femmes, puis a indiqué à ce client qu’il pourrait, pour changer son bébé, utiliser l’installation sous la supervision d’une employée.

Selon la Cour Constitutionnelle, une telle restriction violait le droit à la non-discrimination et à l’égalité.

« Le jugement est important au moment où nous parlons d’égalité et interdisons la discrimination tant pour les hommes que pour les femmes, et dans ce cas, pour les pères ou les mères« , a déclaré à La Nacion, le juge Luis Fernando Salazar.

Alors que l’appel était en instance, l’enseigne McDonald a fait déplacer la table à langer, mais seulement dans le restaurant dans lequel s’est produit l’incident.

Après la décision de la Cour constitutionnelle, la société Arcos Dorados qui exploite le concept McDonald au Costa Rica, a annoncé que les transformations seraient faites pour se conformer aux nouvelles directives. Elle a déclaré qu’un plan est en élaboration pour installer des tables à langer dans toutes les toilettes de tous les McDonald du pays.

La décision a été saluée comme une réussite par les lobbies des questions de genre.

C’est un signe des temps qu’une Cour constitutionnelle doive se préoccuper de réglementer les toilettes publiques.

Source : medias-presse.info

#societe #CultureAmériqueduSud

Posts à l'affiche
Posts Récents