TÉLÉVISION : Cuba Gooding Jr. hanté par O.J. Simpson.


Dans la peau de O.J. Simpson, l’ex-gloire de la NFL, Cuba Gooding Jr. a livré l’une des meilleures performances de sa carrière. Mais ce rôle prenant, dans la série American Crime Story, a aussi laissé des traces, comme il l’a confirmé au Journal dans une entrevue exclusive.

On raconte que du fin fond de sa cellule dans le Nevada, O.J. Simpson aurait fait part de son mécontentement en apprenant que Cuba Gooding Jr. allait jouer son rôle dans la série American Crime Story. L’ancien footballeur, condamné en 2008 à une peine de 33 ans de prison pour une affaire de séquestration et de vol à main armée, aurait préféré un autre ­acteur – le nom de Denzel Washington a été évoqué – avec un physique plus proche du sien.

Loin d’être perturbé par ces ­rumeurs, Cuba Gooding Jr. s’est glissé dans la peau du personnage avec une incroyable aisance. «J’ai entendu dire qu’il avait dit des choses en prison sur les trucs qu’il aimait ou non dans la série», a confié l’acteur de 48 ans au Journal, dans une suite d’un grand hôtel parisien. « Mais j’ai fait abstraction de tout ça. Je ne voulais pas non plus entrer en contact avec lui avant de tourner la série, pour éviter de me laisser influencer par sa vision des choses et des événements. Et puis, je devais jouer le O.J. de 1994, à l’époque où il était encore flamboyant et charismatique. Aujourd’hui, il n’est plus que l’ombre de lui-même. Je sais très bien ce que la ­prison peut faire à un homme. »

Une expérience éprouvante

Jouer une célébrité sur le banc des ­accusés pour un double meurtre particulièrement horrible – celui de Nicole Brown Simpson (l’ex-épouse d’O.J.), et de son ami, Ronald Goldman, tous deux ­assassinés d’une trentaine de coups de couteau – a été une expérience ­éprouvante pour Cuba Gooding Jr. « Chaque rôle que tu joues laisse forcément une marque. C’est comme de se ­retrouver dans un accident de voiture. Cette expérience te change en tant qu’être humain », a expliqué l’acteur qui s’est dit «soulagé», une fois le tournage terminé, avant d’ajouter: « C’est sûrement le rôle le plus dur que j’ai eu à jouer. »

Pour Cuba Gooding Jr., le tournage a été d’autant plus chargé émotionnellement que l’acteur vit, encore aujourd’hui, dans le quartier de Brentwood, à L.A, où le double meurtre a été commis. « Tous les jours, je croisais des personnes qui avaient un lien direct avec O.J., Nicole ou la ­famille de Ron Goldman. Un soir, j’étais dans un bar, et une femme m’a demandé sur quoi je travaillais. Je lui ai dit, et son ­visage s’est subitement assombri. Elle m’a dit: “J’ai été en couple avec Ron ­Goldman...” C’est le genre de choses qui n’arrêtaient pas de m’arriver pendant que je tournais la série. »

O.J., Travolta & Michael Jackson

Alors que la première saison de American Crime Story a déjà été intégralement diffusée aux États-Unis (une deuxième saison est en préparation sur l’ouragan Katrina), Cuba Gooding Jr. a dit être ­encore hanté par O.J. Simpson. « Ça prend du temps de se débarrasser d’un ­personnage comme ça, m’a-t-il avoué. L’idéal, c’est d’embarquer tout de suite sur autre chose. Mais, ça n’a pas été mon cas. Je ne pense pas, de toute façon, que tu peux complètement laisser partir un personnage que tu as joué. »

Malgré le sujet plutôt pesant de la série – qui s’est concentrée sur les heures qui ont suivi le drame, l’arrestation rocambolesque et le procès ultramédiatisé d’O.J sur fond de tensions raciales –, Cuba ­Gooding Jr. a quand même pu profiter de moments de détente sur le plateau, et ce, grâce à John Travolta. La star de Saturday Night Fever, qui a hérité du rôle du célèbre avocat de la défense Robert Shapiro, a fait le spectacle entre les prises. « Il n’arrêtait pas de chanter et de danser. Il avait aussi plein d’histoires incroyables. Il m’a raconté que Michael Jackson lui avait écrit une chanson. Mais comme ça lui a pris plusieurs mois pour se libérer pour enregistrer cette chanson, quand il a rappelé Michael Jackson, il lui a dit: “Je suis désolé John, je l’ai déjà enregistré pour mon album”. Et c’était Wanna Be Startin’ Somethin’, le tube de l’album Thriller! »

Source : journaldemontreal.com

#culture #CultureAmériqueduNord

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square

© 2021 Africana TV CARAIBES .