GABON - ADMINISTRATION : 90 000 enfants fictifs découverts lors du contrôle des fichiers de l’assur


Pour faire bénéficier l’ensemble de ses populations de l’assurance maladie obligatoire, le Gabon avait entrepris, à travers la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), de recenser les Gabonais économiquement faibles. Ceux-ci devaient alors bénéficier des avantages du Fonds des GEF ainsi mis en place pour les frais de soins de santé.

Seulement, lors du recensement des GEF, des enquêtes sociales n’avaient pas été faites pour vérifier la conformité des déclarations des enregistrés. Plus tard, la CNAMGS a décidé de procéder à la vérification de la liste des GEF enregistrés en croisant ses fichiers avec ceux de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), avec ceux de la Direction de la Solde et avec ceux de l’ex-CDE.

Dans un entretien accordé à l’Union, le DG de la CNAMGS, le Pr Michel Mboussou, indique que le partenariat entre la CNAMGS et la direction de la Solde « a permis le paiement des prestations familiales des agents de l’Etat sur la base du fichier CNAMGS, qui est biométrique, alors qu’à la direction de la Solde, le système est déclaratif. Cette opération a permis de détecter 90 000 enfants fictifs enregistrés dans le fichier de la Solde, avec des faux actes de naissance. Par ce système, la CNAMGS fait réaliser à l’Etat, depuis février 2015, des économies de l’ordre de 700 millions de FCfa par mois ».

#societe

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square

© 2020 Africana TV CARAIBES .