GUYANE - INDEMNITES : Les élus de Cayenne renoncent à leurs indemnités


Marie-Laure Phinéra-Horth et les élus de sa majorité municipale ont renoncé à percevoir leurs indemnités d'élus, jusqu'à nouvel ordre (photo d'archives)

Le maire et ses élus de la majorité municipale ont annoncé jeudi, en séance du conseil, qu'ils renonçaient à percevoir leurs indemnités en raison de la situation financière délicate de la ville. Pour une durée déterminée.

L'annonce a pris l'assemblée au dépourvu. Même les élus de l'opposition n'ont su que dire.

À peine ont-ils laissé échapper quelques rires stupéfaits et discrets lorsque Serge Bafau a déclaré que les membres de la majorité municipale ont pris la décision de renoncer à leurs indemnités d'élus. « Moi aussi, je signe et renonce à mes indemnités pour le temps qui sera nécessaire » , a tenu à préciser le maire, Marie-Laure Phinéra-Horth.

Cette décision intervient à la suite de réflexions menées après la tenue du débat d'orientations budgétaires, en février. « Informés et conscients des fortes tensions qui pèsent sur le budget général et obèrent les finances de la ville, par solidarité avec la commune et ses personnels, des membres du conseil municipal décident de renoncer à leurs indemnités d'élus pendant une période déterminée » , a ainsi expliqué Serge Bafau. Une durée qui pourrait être courte.

PHINÉRA-HORTH FAIT UNE CROIX SUR SES 3 680 EUROS

En effet , à l'instar du budget dont les dépenses ont été volontairement réduites à leur plus simple expression, ce renoncement sera revisité dès la remise du rapport financier, dont l'élaboration a été confié à un cabinet comptable. Un « audit » qui devrait atterrir sur le bureau du maire dans le courant du mois de mai.Selon Marie-Laure Phinéra-Horth, qui abandonne ses 3 681,23 euros d'indemnités mensuelles (elle conserve celles de présidente de la communauté d'agglomération, 3 656,23 euros, et de première vice-présidente du centre de gestion, 509,55 euros), des chefs de service de la mairie auraient également accepté de renoncer temporairement à quelques menus avantages. Certains font désormais le plein de leur véhicule de fonction à leurs propres frais.Ces annonces n'ont pas été commentées par les membres de l'opposition qui, par ailleurs, ont voté contre le budget primitif 2016.

France Guyane

#politique

Posts à l'affiche
Posts Récents