RD CONGO - VIOLENCES : affrontements entre policiers et supporters.


La victoire de la RD Congo face au Mali, en finale du Championnat d’Afrique des Nations Orange 2016, a fait des victimes à Kinshasa où des supporters se sont rassemblés pour scander des slogans hostiles au président Joseph Kabila.

La police a été obligée d’utiliser les grenades lacrymogènes pour disperser la foule. Ce groupe était composé de presque cinq cents personnes. La police anti-émeute les a repoussé en tirant plusieurs grenades lacrymogènes et quelques rafales d’armes automatiques en l’air, indiquent des médias du pays.

La police a pris donc le contrôle du boulevard principal et les manifestants sont allés se cacher dans les ruelles adjacentes.

Les Léopards ont remporté dimanche leur deuxième sacre du CHAN après celui de 2009 en battant à Kigali le Mali par 3 buts à zéro. Une fois que l’arbitre ait livré le coup de sifflet final du match, un concert de klaxons et de cris de victoire ont couvert les rues de Kinshasa. L’affluence était moins importante que celle lors de la victoire en quart de finale contre le Rwanda, l’ennemi héréditaire des congolais.

« Si vous allez sur la voie publique, on s’occupera de vous », avait menacé le chef de la police de Kinshasa, le général Célestin Kanyama, lors d’une déclaration à la TV Nationle. Il avait invité les gens à fêter la victoire « devant leur porte ».

L’armée a pris sa place dans la capitale depuis dimanche matin, soit avant la rencontre. Des petits groupes avec les couleurs de la sélection ont bravé les consignes en chantant « On a gagné » et en dansant sur la voie publique dans des quartiers nord. La police était à ce moment là en train de disperser les manifestants près du Parlement.

starafrica

#societe

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square

© 2021 Africana TV CARAIBES .