SANTÉ - INNOVATION : Le Sparadrap couleur pour tous.


La société américaine BandShades est à l’origine d’une innovation qui touche sans doute plus le milliard d’africains que les 40 millions d’afro-américains : le pansement adhésif cosmétique.

« C’est en voyant ma petite nièce, métisse hispanique de dix ans, sortir pour son premier bal scolaire avec un pansement blanc que l’idée m’est venue à l’esprit », raconte Jim Price à Afrik.com. Avec son ami, Tim Philipp alors avocat, cet employé dans une usine de production de jus concentré se lance alors dans une aventure de recherche et développement.

Aujourd’hui, le pansement est développé en cinq teintes (miel, bronze, caramel, cacao et moka), couvrant ainsi 80% des carnations mates, noires et métissées.

Très vite, cette innovation esthétique a gagné l’admiration de célébrités noires. Elle fait son entrée dans la très sélect « O-list », une liste de produits « labélisés » par Oprah Winfrey (la plus puissante figure noire des médias américains, ndlr) et qui fait autorité parmi tous les investisseurs du pays. « Quelqu’un a finalement compris que les personnes de couleur avaient des bobos et je dis qu’il était temps. J’ai presque hâte de me couper avec mon presse-papier », commente-t-elle lors d’un show télévisé.

Le pansement adhésif cosmétique de BandShades a déjà dépassé les 500 000 clients réguliers sur le continent américain ainsi qu’en Jamaïque. Ses créateurs annoncent que l’étape suivante, c’est l’Afrique.

Source : Afrik.com

#santé #economie

Posts à l'affiche