GUADELOUPE - TENNIS : La Coupe Davis trop chère pour la Guadeloupe


La première rencontre de coupe Davis 2016 de la France, contre le Canada du 4 au 6 mars, pourrait ne pas avoir lieu comme prévu en Guadeloupe. Le coût de son organisation serait trois fois supérieur au budget initial.

L'équipe de France de tennis affrontera le Canada pour le 1er tour de la Coupe Davis, du 4 au 6 mars. Mais il n'est plus certain que la rencontre se dispute en Guadeloupe.

La facture explose. La Guadeloupe a remis en cause la tenue du premier tour de la Coupe Davis de tennis sur son sol, la faute à un coût d'organisation passé de 1,5 à 4,5 millions d'euros a rapporté Guadeloupe 1ère jeudi. Les matches doivent se dérouler du 4 au 6 mars 2016 face au Canada. Jusqu'à présent, l'équipe de France n'a jamais joué en Outre-Mer.

La Guadeloupe avait assuré être capable de financer l'événement sur la base de l'estimation initiale dont la Fédération française de tennis (FFT) prenait en charge 500 000 euros. Mais le nouveau président du conseil régional de la Guadeloupe, Ary Chalus, qui a succédé le 18 décembre à Victorin Lurel (PS) ne veut pas payer les 3 millions d'euros supplémentaires que représente l'accueil de la Coupe Davis. D'autant que les équipements ne resteront pas une fois les matches joués. Des négociations sont en cours avec le ministère des Sports. Le budget de 4,5 millions d'euros comprend l'aménagement du stade et l'acheminement de la terre battue depuis la Métropole. Ary Chalus a prévu de s'exprimer lundi 28 décembre sur la question. Si, sur place, les travaux ont d'ores et déjà commencé, une solution de repli est envisagée. Il pourrait s'agir de la Martinique, mais la nouvelle majorité élue lors des régionales a elle aussi prévenu que les caisses étaient vides. «La Fédération risque de choisir une situation de repli plus sûre», s'avance le président de la Ligue de Tennis de Martinique sur 1ère. Une telle décision obligerait la FFT à se replier sur les anciennes villes candidates en métropole comme Rouen ou Albertville.

Source : AFP / Denis Charlet

#sport

Posts à l'affiche