ILE MAURICE - SANTÉ : Un Mauricien isole le gène de la scoliose.


La découverte du Dr Patten pourrait permettre d’autres recherches qui déboucheraient éventuellement sur un remède contre la scoliose.

C’est un petit pas pour le Dr Kessen Patten, mais un grand pas pour la médecine. Ce chercheur mauricien de l’université de Montréal a en effet apporté une contribution conséquente à la compréhension de la scoliose, une maladie génétique qui cause des déformations de la colonne vertébrale.

Il faisait en effet partie d’une équipe de recherche franco-canadienne qui a isolé un des gènes responsables de la maladie. Le Mauricien est d’ailleurs le premier auteur d’un article à ce sujet paru dans The Journal of Clinical Investigation le 2 février. Le gène isolé est le POC5.

Une forte présence de POC5 avait été découverte dans les analyses génétiques d’une famille française dont plusieurs membres sont atteints de scoliose. « La pathogénicité du POC5 a été documentée en utilisant le poisson zèbre, un animal à la génétique bien établie qui a une colonne vertébrale », explique le chercheur.

Le Dr Kessen Patten a été épaulé dans ses recherches par le Dr Florina Moldovan de l’université de Montréal et le Dr Pierre Drapeau, professeur à la faculté de médecine du même établissement. D’après le Dr Moldovan, cette découverte est une « étape cruciale qui ouvrira la porte à de futures études qui pourraient identifier les gènes complémentaires et les schémas génétiques de la propagation de la scoliose dans les populations ».

Les recherches du Mauricien sont financées par la Fondation Yves Cotrel - Institut de France, ainsi que la Fondation CHU Justine, la Fondation des étoiles, le Network of Applied Medical Genetics, le Fonds de recherche du Québec - Santé, et le Canada Institute of Health Research.

Source : l'express.mu

#santé #SantéOcéanIndien

Posts à l'affiche
Posts Récents