Jeux Vidéo « Les Aventures de Béhanzin », le roi du Dahomey à l ère du numérique


C’est un nouvel arrivé dans l’écosystème naissant des jeux vidéos au Bénin. Les Aventures de Béhanzin, le jeu Android met en scène un personnage célèbre de l’histoire coloniale Dahoméenne. Une façon de trouver le bon prétexte pour jouer.

L’idée naît dans l’esprit de quatre fous de jeux vidéos qui se trouvent être aussi capables de jouer en amont des manettes. Ils sont développeur, game et level designer, community manager, et la passion qu’ils partagent pour les jeux vidéos leur a trouvé cette année le meilleur prétexte historique pour s’exprimer : le roi Béhanzin. « Nous avons constaté un manque criard de jeux d’inspiration africaine, peu de jeux électroniques sont conçus par des africains et encore il n’existe quasiment aucun jeu ayant pour but de mettre en valeur la culture africaine et de la faire connaitre dans le monde, » s’en explique Gildas Franck David Gnanhoui, chef de projet et développeur des Aventures de Béhanzin. Et l’on a presque envie de lui répondre : « Level Completed ».

Level 1. Personnage historique dans une technologie moderne : Test d’Alchimie

En participant au MTN apps challenge, le concours d’application organisé par le réseau de téléphonie mobile MTN cette année, Gildas Franck, Olivia, Wilfrid et David, avaient sans doute déjà un rêve pour leur application en création : en faire un jeu vidéo qui compte et un outil de formation culturelle pour tous. C’est pourquoi ils ont « jugé important de mettre en scène un personnage aussi emblématique que le roi Béhanzin car [ils ont] la profonde conviction qu’il faut valoriser son histoire, comme celle de tous les autres personnages historiques béninois et africains, afin que ni sa mémoire et ni son histoire ne tombent dans l’oubli. » Et le prétexte semble en adéquation avec le résultat final.

En effet, le personnage de Béhanzin ici, est un roi qui doit passer des épreuves répétitives, dans le style du jeu d’arcade. Il passe des niveaux et en débloque d’autres, dans un décor inspiré des réalités de l’environnement dans lequel a pu évoluer le vrai Béhanzin. Même si les membres de l’équipe reconnaissent n’avoir pas encore bénéficier de l’expertise de spécialistes historiens, et autres archéologues pour créer un paysage le plus proche possible de la réalité de l’époque, ils ne cachent pas leur intention de développer de telles collaborations pour les futurs développements du jeu, et pour leurs futures applications. C’est pourquoi ils déploient dès à présent, l’armada de ressources et de compétences, allant du chef de projet aux testeurs, dans les règles de l’art, sans perdre de vue leur idéal, qui serait « de pouvoir apporter [leur] contribution à la valorisation de la culture béninoise et africaine. » Encore une fois : « Level Completed »

Après Android, le niveau suivant l’ordinateur

S’ils sont partis de l’idée de « concevoir des jeux d’inspiration culturelle africaine qui constituent un premier pas pour la valorisation de la culture africaine par voie numérique, » Gildas Franck et ses collaborateurs réunis au sein d’une équipe de projet appelée Assotech ne comptent pas s’arrêter à leur premier fait d’armes. Pour eux le jeu « Les Aventures de Béhanzin » ne sont que le premier niveau de l’arcade de leurs ambitions. En s’entourant de profils de professionnels et créatifs, managers, des techniciens, graphistes… et s’en s’appuyant sur les ressources matérielles et intellectuelles qui sont les leurs, ils ne cachent pas que la prochaine étape est d’accéder à leur jeu sous d’autres systèmes d’exploitation qu’Android. « Nous espérons dans un futur proche mettre sur le marché d’autres jeux mettant en fiction d’autres rois et héros historiques Béninois et Africains » annoncent-ils déjà, convaincus d’avoir trouvé et saisi le bon filon.

En attendant, les béninois férus de jeux vidéos sont eux aussi satisfaits de retrouver aux commandes de leurs manettes, des « gens qu’ils connaissent » et qui leur parlent, tant par leur histoire et par leurs combats. Ceci explique l’accueil favorable qui a débordé la page Facebook de l’application (plus d’un millier de mentions « j’aime » à ce jour, et presque autant de commentaires de félicitations et d’encouragements, ndlr). Nadia en joue depuis peu, et son verdict : « franchement c’est très cool comme jeu ! »… La deuxième vie de la légende Béhanzin, ne s’écrira peut-être plus dans les livres d’histoire.

Claude Biao

#technologie

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square

© 2021 Africana TV CARAIBES .