SANTÉ - PALUDISME : Les araignées s’invitent dans la lutte contre le paludisme.


Une étude publiée dans le Journal of Arachnology, et relayée par SciDev.Net, montre que certaines espèces d’araignées pourraient être utilisées comme armes efficaces contre les anophèles et donc constituer un instrument de lutte contre le paludisme. Il s’agit de deux espèces précises d’araignées : l’Evarcha culicivora qui vit autour du lac Victoria en Afrique orientale et la Wanlessi dont l’habitat naturel se trouve dans les forêts de bambou de Malaisie. La première espèce a pour proie naturelle les anophèles. En effet, explique Fiona Cross, arachnologue au Centre international de physiologie et d’écologie des insectes (ICIPE) au Kenya, l’Evarcha culicivora raffolerait particulièrement des anophèles (moustiques femelles vectrices du paludisme, ndlr) qui lui permettraient de se nourrir du sang humain que celles-ci ont sucé. Cette araignée serait toutefois sans danger pour l’homme puisqu’elle ne dispose pas des moyens biologiques pour percer la peau humaine. Quant à la deuxième espèce, la Wanlessi, sa proie naturelle serait les larves de moustiques qu’elle « récolterait » directement sur les plans d’eau. Ces deux espèces d’araignées pourraient venir compléter la liste des moyens de lutte contre le paludisme et son vecteur, l’anophèle. Selon les statistiques de L’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le paludisme serait la cause de 500 000 décès chaque année principalement parmi les enfants africains.

Claude Biao

#santé

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square

© 2020 Africana TV CARAIBES .