MADAGASCAR : Les zébus pourraient disparaitre d’ici 5 ans


L’ordre national des vétérinaires de Madagascar (ONVM) a alerté les autorités étatiques depuis l’an dernier par rapport aux risques de disparition des zébus malgaches d’ici 5 ans si aucune mesure, dont l’élaboration d’une politique nationale d’élevage de bovins, n’est prise. Si dans les années 70, les statistiques affichaient qu’un Malgache pouvait se prétendre posséder au moins 2 têtes de zébu, actuellement, un chiffre alarmant de 9 millions de tête vient d’être sorti. Force est de souligner que ce chiffre était encore plus alarmant il y a une quinzaine d’années, car le ministère de l’agriculture, de l’Elevage et de la Pêche d’antan souligne qu’en 2002, un recensement a fait état de 7 736 524 têtes de bovins. Des stratégies ont alors été menées afin de promouvoir l’élevage de cette espèce. Ce chiffre était d’environ 10 millions en 2010. Vint ensuite l'absence de contrôle des autorités par rapport aux exploitations et exportations de ces zébus. Dans ce dessein, la viande de zébu commence donc à se faire rare, et devient par la même occasion, peu abordable au niveau des marchés locaux. De plus, le constat est tel actuellement que les Malgaches diminuent également leur consommation de cette viande. En effet, s’il y a 10 ans, le kilo de la viande de zébu était encore entre 2 000 et 3 000 ariary, ce prix atteint, en ces périodes de fête, un record de 10 000 ariary dans les étales et à plus de 17 000 ariary dans les grandes surfaces.

#societe

Posts à l'affiche