SENEGAL Jjiguene Tech Hub promeut la technologie par les femmes et pour les femmes


Ingénieurs et passionnées d’informatique et de numérique, quatre jeunes femmes décident de créer un espace destiné à la sensibilisation des femmes pour les aider à pénétrer ce domaine où elles sont peu représentées. A Dakar, point de départ de cette initiative, des avancées sont observées.

Ce sont les voies de l’éducation que Binta et ses associées ont emprunté dans l’espoir d’intéresser la gent féminine aux thématiques portant sur la technologie. Un « hub » baptisé Jjiguene Tech Hub a été édifié afin d’abriter les différentes actions constituant leur plan d’action.

Couramment exploités pour créer un espace de travail dont les fonctions principales peuvent inclure l’incubation de jeunes pousses d’entreprise, les hubs participent à la création d’un écosystème favorable au développement numérique. Le Jjiguene Tech Hub qui s’inscrit dans cette dynamique vise néanmoins la promotion et la réalisation de la femme dans ce secteur d’avenir ; le mot Jjiguene, femme en Wolof, a été choisi à dessein.

Il interpelle et sonne le ralliement des femmes. «Nous voulons être un modèle pour les filles et les femmes qui pensent que les nouvelles technologies sont réservées aux hommes », lâche Awa Caba co-fondatrice de la structure en revenant sur leurs motivations pour le compte de BBC Afrique.

A en croire un rapport du McKinsey Global Institute, le secteur du numérique au Sénégal représentait, en 2013, 3.3% du PIB. A la même date, bien qu’étant le pays où le numérique occupait une place prépondérante, le Sénégal était également celui où l’on dénombre le moins de femmes actives dans de ce domaine. Aussi, la politique mise en place par le Jjiguène, pour combler cette lacune, explore-t-elle différents axes.

Partager des connaissances, construire et inspirer les femmes Au sein du hub, différentes actions en concordance avec leur slogan « Share, Build, Inspire » sont réalisées. Les formations portant sur l’usage de l’informatique, du ludique à l’utile, brisent la glace qui sépare habituellement les femmes de l’univers du digital.

L’apprentissage du codage, le développement d’applications web et mobiles, le coaching en système de gestion de contenu, le renforcement des compétences des jeunes filles dans le domaine des TIC à l’école, l’organisation de caravanes dans les villes de Dakar, Thiès et Saint Louis pour aller à la rencontre de jeunes filles… sont autant d’actions de sensibilisation et de formation concourant à leur insertion.

Pour encourager l’entrepreneuriat, la structure organise le concours Jjiguène Ci TIC ouvert à toutes les femmes âgées de moins de 35 ans ou déjà au secondaire. Constituées en équipes de trois, majoritairement féminines, elles développent une solution numérique et un modèle économique. La meilleure idée reçoit un financement de la part du gouvernement sénégalais qui parraine le concours.

En dehors du gouvernement, Jjiguene est soutenu par Microsoft ainsi que des structures locales. Ce soutien lui offre la possibilité de dispenser ses services gratuitement et cela se ressent sur la qualité des résultats.

Bitilokho Ndiaye, conseillère technique en genre et droits humains au Ministère de la communication et de l’économie numérique du Sénégal, estime que les fondatrices du Hub n’ont pas à rougir de leurs actions. En effet, en sous-traitant le concours Jjiguène qui s’inscrit normalement dans la politique gouvernementale destinée à faire plus de place aux femmes dans les « tech », l’Etat sénégalais fait montre de confiance à l’égard du « hub ».

Binta Coudy, quant à elle, réalisant son bilan de co-fondatrice, laisse entendre que l’impact de cette initiative est « incroyable». Selon ses observations, les trente femmes qui ont rejoint Jjiguene à titre permanent entre 2012 et 2014 se sont considérablement améliorées « en termes (sic) de capacité d’expression, de confiance en elle et d’accomplissement»

En Afrique, les Amazones de la Côte d’Ivoire, Les AkiraChix du Kenya, Women in Technology en Uganda et les Asikana de la Zambie s’inscrivent également dans cette dynamique du genre dans le numérique. Et, pour aller plus loin, Jjiguene travaille en collaboration avec chacune de ces structures. Stéphanie C. Tohon

#technologie

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square

© 2020 Africana TV CARAIBES .