NIGERIA: Tiger Brands met fin à sa romance boiteuse avec Dangote Flour Mills


Au Nigeria, Tiger Brands arrête les frais. Le leader africain des biens de consommation a en effet annoncé l’annulation de toute la valeur restante de son investissement dans Dangote Flour Mills (DFM). Soit quelques 120 millions de $ que le groupe a fait passer en perte. «Nous avons investi un sacré paquet d’argent pour apprendre les leçons liées à cet échec et les investisseurs sont furieux» a déclaré Peter Matlare , qui est encore le numéro un de Tiger Brands jusqu’à la fin de l’année. Selon le dirigeant, qui a payé de son poste, la bérézina du groupe sud-africain sur le marché nigérian, l’aventure DFM devrait pousser la compagnie à repenser son expansion sur le continent. Le groupe qui a injecté 200 millions dans l’acquisition de 65% du capital du meunier, il y a trois ans n’est pas parvenu à tirer des bénéfices de son investissement. Une situation liée à la concurrence que connaît DFM et à la dépréciation du naira en raison de la chute des cours de l’or noir. Tiger Brands qui avait annulé par deux fois une partie de la valeur de son investissement a récemment annoncé son intention de couper les financements à sa filiale. Cette décision a entraîné le retrait du milliardaire Aliko Dangote du conseil d’administration de la compagnie. Sans soutien financier de sa maison-mère et face à un marché grevé par la situation préoccupante du naira, la question ne semble plus être de savoir si DFM survivra mais plutôt combien de temps tiendra le navire avant de couler. Tiger Brands a également annoncé l’annulation d’environ 18 millions investis dans une autre compagnie nigériane dont il détient 49% : Deli Foods. Aaron Akinocho

#economie

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square

© 2020 Africana TV CARAIBES .