Le créole, une des langues officielles de la ville de New York


L'ancien maire de New York, Michael Bloomberg, avait signé 2008 un décret demandant aux agences de la ville de fournir des services dans les six langues les plus utilisées en dehors de l’anglais. Avec ce décret, les agences municipales sont obligées de se doter d’au moins un employé coordonnateur compétent dans une des six langues les plus utilisées de la ville (hors anglais) : le russe, le coréen, le chinois, l’espagnol, l’italien et le créole.

New York accueille l’une des plus importante communauté de la diaspora haïtienne. De nombreuses organisations communautaires haïtiennes, pour la plupart très actives, sont également basées à New York.

1,8 millions de New Yorkais ont des difficultés avec l’anglais, alors qu’ils devraient pouvoir interagir plus facilement avec les autorités. " La diversité est une des forces historiques de la ville de New York, mais peut aussi créer des défis significatifs ", avait expliqué Michael Bloomberg à lépoque.

Les autorités municipales indiquent qu’environ 45% des new yorkais parlent une langue autre que l’anglais à la maison et 25% des résidents de la ville ne pratiquent pas l’anglais comme première langue. Des services offerts par la ville étaient déjà disponibles dans des langues étrangères, mais le décret signé par Michael Bloomberg fut le premier acte exigeant des agences municipales une assistance et une traduction dans les autres langues que l’anglais.

#societe

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square

© 2021 Africana TV CARAIBES .